Catégorie : N° 6

https://lh5.googleusercontent.com/TOoHpkEKG8TI44xGOcDuQo9LhWaAghsJsHK3dsMt0man1T9_6Sm_0n8yajcx6mBTnZp7jm7ypdm4i52bdh4uzkHr_LYe6XRndkkLD7GH9KWXKz8TWI_fgQ5luY_w4KnLrJygdpY

Le Roi Dragon N°6

Sommaire

– Philippe – De la part intérieure à la Main-sabre (Te Katana)

– Marc – Des Mains comme des Ailes

– Benoit – La Circumambulation rituelle

– Philippe – Le Dojo, le lieu de la Voie

– Neko Haiiro – Le voile de la Nuit

– Les carnets de Serge

Editorial

O’Sensei a dit lors d’une conférence : “Les hommes ont oublié la communication avec la part intérieure. … Cependant, l’extérieur doit être réalisé par la part intérieure.”

Lorsque l’on pratique un art martial, il peut être surprenant de se préoccuper d’intériorité et d’extériorité. Pourtant lorsque nous cherchons à améliorer toujours plus la qualité d’exécution des techniques, nous savons que de notre agissement extérieur dépend pour une part importante de la qualité de notre état intérieur, bien que notre bonne forme physique compte aussi.Notre état intérieur peut être évalué en fonction de la qualité de la maîtrise de notre affect, de la bonne compréhension que nous avons des possibilités d’actions/réactions entre les êtres et de la bonne intelligibilité que nous avons de la situation en laquelle nous sommes immergés. Mais ce ne sont là que des aspects purement individuels ordinaires, qui ne prennent pas en compte le développement des possibilités de mise en lien du microcosme avec le macrocosme qui se traduisent par l’accroissement de notre ki, la prise de possession de notre centre, le développement de Tekatana, l’accès à l’état Takemusu qui est la fusion de notre conscience individuelle en une conscience plus grande.

https://images-blogger-opensocial.googleusercontent.com/gadgets/proxy?url=http%3A%2F%2F1.bp.blogspot.com%2F-PUXQwivu_T0%2FVTy-BFO0rgI%2FAAAAAAAABoY%2FGnnpd4rJrIg%2Fs1600%2FMains4.jpg&container=blogger&gadget=a&rewriteMime=image%2F*

N°6 – Marc – Des Mains comme des Ailes

C’est Luther qui a dit : Tout homme est un pape lorsqu’il tient une bible à la main, mais comment nommerions-nous l’homme d’aujourd’hui s’il fallait changer le mot bible par le mot ordinateur?
Pour un artiste plasticien, ses mains sont des outils de prédilection, elles sont aussi ses amies en qui il met toute sa confiance.

https://lh6.googleusercontent.com/ha7Q_dQhKMCLkl9ZCpahdfXk8dbqoa2T2RIT6qi63QNolAZcR7OmAivNGrYPw3TefSovFQNhvej_wcuGQwgjeyq0mhwpU-AfA9b-tJgRr3Csrvs4HGU4UGP6dEQh5pnzUZAAz_s

N°6 – Benoit – La Circumambulation rituelle

Benoit nous livre ici une étude sur la circumambulation en prenant exemple sur deux rites majeurs des traditions extrême-orientale et Islamique. Ils sont tous deux effectués en des lieux hautement sacrés, respectivement le Ming-Tang et la Kaabah, incarnations sur terre du Centre du Monde. Malgré cette communauté symbolique, les rites circumambulatoirs qui y sont effectués ne sont pas exactement de même nature, puisque dans un cas c’est le Roi-Pontif (Wang) qui “tourne” au sein du Ming-Tang, alors que dans l’autre cas ce sont les pratiquants qui “tournent” à l’extérieur de la Kaabah. Sans doute est-ce d’ailleurs pour cette raison que le sens de la déambulation s’effectue en sens inverse.

https://lh5.googleusercontent.com/7HJWqEFAJ25whsguHgmLT7fa6FC6341t5XwAeTbjckdWczCsVL-LjkI5TviwhEbwsbA0P9I69jUHx1c_tdxTMm6l4OT7Uv2-f8L2J27WFlkQZ9EnQ0luN5-cNEnfbaG4kNV3KuA 0

N°6 – Philippe – Le Dojo, le lieu de la Voie

Lorsque l’on souhaite pratiquer son art martial, on se rend en un lieu particulier, un lieu dont l’ordonnancement, les agencements, les orientations, les règles comportementales et de déambulation ont une relation d’analogie avec les représentations existentielles, cosmogoniques et cosmologiques de la pensée traditionnelle japonaise en particulier et de la pensée extrême-orientale plus généralement.

N°6 – Les carnets de Serge

Yona, la jeune et insouciante princesse du royaume de Koka, mène une vie de rêve choyée par le roi et protégée par son garde du corps et ami d’enfance, le puissant guerrier, Hak. Elle rêve de pouvoir unir sa vie à Soo-Won, son cousin dont elle est secrètement amoureuse. À l’approche de ses 16 ans, tous se préparent à fêter comme il se doit son anniversaire. Mais ce soir-là, une terrible tragédie survient et la vie de Yona va être bouleversée à jamais !