Catégorie : N°14

0

Le Roi Dragon Magazine N° 14

– Sommaire –

Philippe – La doctrine du Répondant illustrée par l’Astrologie chinoise

Jean Luc Saby – La vie est un capital en constante gestation…

__________________________________________

On peut se demander quel bénéfice on peut retirer en Aïkido de l’étude de l’astrologie extrême-orientale. Comme nous avons essayé de le présenter dans nos précédents articles, l’astrologie est bien autre chose qu’un procédé divinatoire. C’est en premier lieu une représentation synthétique de l’individu exposant comment les dynamismes et les évolutions qualitatives et quantitatives de ses modalités constitutives s’articulent par rapport à des cycles cosmiques référencés par rapport à des jalons temporels et spatiaux sacrés. Ce modèle traditionnel parlé dans la langue symbolique de la pensée extrême-orientale, dévoilent des aspects existentiels de l’homme que nous avons complètement perdus de vue et qui pourtant se retrouvent dans les paroles du Fondateur, notamment dans les très précieux discours qu’il fit lors de sa rencontre avec le vénérable Maître Goï. Ceux-ci ont été enregistrés et font l’objet de ce qu’il convient d’appeler la doctrine du « Takemusu Aïki », qui ont été publiés par les éditions du Cénacle, mais également par Jhon Steevens dans ces différents ouvrages. Nous allons donc nous intéresser, pour cette présente étude à l’une des modalités de l’individu caractérisée par la configuration du troisième palais d’un thème natal extrême-oriental, correspondant à un aspect traditionnel important, souvent mal interprété, que l’on peut appeler la doctrine du Répondant.

D:\DOCS TEMPORAIRES\photos à classer\LACTEMPLE.jpg

N°14 – Jean Luc – La vie est un capital en constante gestation

La voie s’inscrit dans les mouvements célestes, il n’y a rien qui pourrait s’en exclure. L’être humain est emporté malgré lui, mieux vaut alors s’insérer dedans, vouloir se soustraire à l’immanence du ciel est pure folie (!). Il convient mieux de demeurer dans ce berceau de vie rendue possible entre ciel et terre en étant conscient de la richesse de cette situation.