Catégorie : N° 4

Passe.png 0

Le Roi Dragon N°4

Sommaire

– Philippe – La dernière saison du cycle cosmique

– Tony – La cible invisible

– Jacques Carroget – Les rythmes de la vigne

– Benoit – Symbolisme Universel de la caverne

– Philippe – Ki Ken Tai Itchi

– Sophie – Une Porte ouverte sur l’Aïkido de Kyoto

– Mustapha – L’Art de trancher l’ego

– Neko Haiiro – La devise du Passeur

– Les carnets de Serge : La légende du Dragon millénaire

Editorial

Avec cette date de publication du Roi Dragon Magazine du 5 Novembre 2014, nous entrons dans la dernière saison de l’année. Il s’agit là du jalon saisonnier propre à la tradition extrême-orientale. On remarquera donc que l’hiver débute un mois et demi avant le solstice, si bien que celui-ci coïncide exactement avec le milieu de la saison. Comme nous le verrons plus en détail par la suite, cette particularité relève le souci de la pensée traditionnelle chinoise à se mettre en conformité avec les principes universels et ici plus particulièrement avec ceux édictant qu’une possibilité d’expression commence par une phase non manifeste avant de devenir effectivement manifeste.

La Cible en soi 1.png

N°4 – Tony – La cible invisible

Alors que le Maitre Kenzo Awa expliquait que l’Art du tir a l’arc consiste à laisser partir la flèche sans intention de réussir, tirer sans viser, son élève européen Herrigel ne put s’empêcher de dire : « Mais alors, vous devriez être capable de tirer les yeux bandés… ? »

https://lh3.googleusercontent.com/MLL2XZCXsZ1d-6ccr8Z6c8cuGnxJC8SnOB7Hh3b7TNxdemtQYaYJNR0ZlAPDXflp6YHqYWj6_Rddkl05pboJyfjNjxFuKDq5LqaCo9QapFLavu-lQUH-vpKYworlMOFRmA 0

N°4 – Jacques Carroget – Les rythmes de la vigne

Nous paysans, sommes des Femmes et des Hommes d’action.
Le cycle des saisons est celui de la mise en terre, de l’entretien, de la récolte.
Partout, en fonction des croyances, de la sensibilité, des influences pédoclimatiques, des activités se sont construites et tant qu’elles ont respecté la vie, elles ont perduré.

J’ai eu la chance de vivre une de ces cultures. J’y ai appris à lire la vie, loin des fards, à ce qui est pour moi l’organisme agricole. La vie progresse et nous avons toujours pensé avoir ce rôle, faire progresser la vie, dans nos champs, dans nos animaux, dans nos récoltes. Ils nous la rendent.

CaverneCoran.jpg

N°4 – Benoit – Symbolisme Universel de la caverne

Avant propos

On se demande toujours, lorsque l’on pratique un art martial, quel peut être l’intérêt d’étudier les textes sacrés et les significations symboliques qui y sont enchâssées. N’oublions pas que, premièrement, les Samouraïs étaient des personnes profondément instruites et que deuxièmement le Fondateur de l’Aïkido nous exhorte de connaître l’histoire qui a présidé à la manifestation de la multitude à partir de l’Origine Unique, pour que nous puissions accéder au seul état où l’on pratique véritablement l’Aïkido

https://lh4.googleusercontent.com/sGvPNrpJv4SMA_k40XHBJ0xedRPVmxxUMdXjvJgt4UtUS5vbp_PxWVxnbeAIHQI2lmA0xWhhgC10FbSfE9ej983tjG-RmjOV4RpDJT6_dqgGvvAD-byunsdC_9ffboh3ow

N°4 – Philippe – Ki Ken Tai Itchi

Les pratiquants d’art martiaux ont pratiquement tous entendu un jour ou l’autre l’expression Ki-Ken-Taï ou Ki-Ken-Taï-Itchi. C’est une formule relative à une qualité particulière que doit acquérir le Kendoka lors de sa progression dans la pratique de son art. Le premier terme Ki à rapport à la détermination de l’attaquant qui doit se retrouver dans la qualité de son Kiaï. Ken désigne la sabre et plus exactement la perfection de la coupe et du touché de l’adversaire pendant l’assaut. Enfin Taï représente la coordination corporelle qui est identifiée par l’exacte concordance de la frappe du pied avant sur le sol avec le kiaï et la coupe. Le terme Ithci (ou Uchi) qui désigne le nombre Un permet de souligner que ces trois aspects ne doivent faire qu’Un.

https://images-blogger-opensocial.googleusercontent.com/gadgets/proxy?url=http%3A%2F%2Fwww.ashevilleaikido.com%2FO-Sensei.jpg&container=blogger&gadget=a&rewriteMime=image%2F*

N°4 – Mustapha – L’Art de trancher l’ego

L’ego n’est qu’un premier niveau de l’être… le plus visible, donc le premier en contact avec le monde et les autres…
Il est ses roues, comme il est aussi en quelque sorte un véhicule… ses roues seront : le corps et tout ce qui le constitue (les cinq sens, la psyché, l’émotion, le corps physique, etc…)
Il n’est surement pas question de trancher quoi que ce soit là-dedans…